Formation continue du salarié

Principe de la formation continue du salarié


Le salarié a le droit de se former pendant son temps de travail, quelles que soient la forme et la durée de son contrat de travail.
Lors de son embauche, l’employeur est tenu d’informer celui-ci, que lorsque ce dernier dispose de deux ans d’ancienneté dans la même entreprise, il peut prétendre à un bilan d’étape professionnel, dont les modalités sont précisées par un accord national interprofessionnel étendu.

Les modes d’accès :
  • le CPF (compte personnel de formation) permet au salarié de suivre des heures de formation en fonction du crédit qu’il a cumulé.
  • le CIF (congé individuel de formation) à l’initiative du salarié qui remplit certaines conditions. Il donne la possibilité au salarié de s’absenter de son poste de travail pour réaliser une formation.
  • le plan de formation qui est une initiative de l’employeur pour faire évoluer ses emplois et ses salariés.
  • les périodes de professionnalisation, qui ont pour objectif de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés par des actions de formation. Elles sont dédiées à des bénéficiaires potentiels qui sont :
    – les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ;
    – les salariés âgés d’au moins 45 ans et/ou qui comptent 20 ans d’activité professionnelle. Ceux-ci doivent disposer d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans l’entreprise qui les emploie
    – les collaborateurs qui envisagent la création ou la reprise d’une activité
    – les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou les personnes dans la même situation après un congé parental
    – les salariés bénéficiaires d’un CIE (CUI)
    – les bénéficiaires de l’obligation d’emploi prévu à l’article L.5213.13 du code du travail, particulièrement les travailleurs reconnus handicapés par la CDAPH
Les avantages :

Il existe de nombreuses raisons qui vont encourager un salarié à poursuivre une formation continue :
– progresser au sein de son entreprise
– faire un bilan de compétences
– obtenir une augmentation
– gagner en responsabilité
– se reconvertir au sein de l’entreprise
– acquérir de nouvelles compétences qu’il pourra utiliser au sein de l’entreprise, mais aussi dans sa future carrière.

Vous pouvez utiliser votre CPF pour maintenir votre employabilité par une formation et bénéficier d’une prise en charge CPF.

Plus d’informations… nous contacter.